Finalement, les gymnases restent ouverts… pour l’EPS et les mineurs !

Suite à l’annonce de mercredi 23 septembre par le ministre de la santé de la fermeture des gymnases dans les zones « écarlates », le ministère de l’Éducation Nationale (et de la Jeunesse et des Sports) fait le choix d’y déroger, via des décision préfectorales et publie un document qui affirme le maintien des activités physiques et sportives scolaires dans les gymnases !

Cette décision est la preuve de l’importance de la pratique physique et sportive pour les jeunes et donc de l’EPS obligatoire. Cependant, elle interroge l’ensemble de la profession sur l’aspect sanitaire et sur les conditions dans lesquelles le gouvernement prend ses décisions. Le SNEP-FSU Créteil s’interroge aussi sur la nécessité de mieux protéger les professeurs d’EPS.

Répétons ici nos exigences développées dans notre communiqué de presse de jeudi 24 septembre (lire ici), à savoir :

  • des masques FFP2 pour l’ensemble de la profession,
  • Des gourdes gratuites pour l’ensemble des élèves, payées par les conseils départementaux (en collèges) et le conseil régional (en lycées)

Rappelons enfin que tous les collègues « cas contacts » ne doivent pas être mis en arrête, mais doivent bien bénéficier d’une AUTORISATION SPÉCIALE D’ABSENCE (ASA) de 7 jours ! Ici l’article de la FSU Ile-de-France suite au CHSCT

Be Sociable, Share!