Préparation de rentrée 2020 : 4500 élèves en plus dans l’académie et trop peu de postes créés et plus d’HSA imposées… voilà le MONOLOGUE SOCIAL du Rectorat et des DSDEN !

     

Jusqu’où ira l’argumentaire économique pour ne pas investir dans les services publics ???

Les jours qui ont suivi la fermeture des établissements scolaires, les Comités Techniques Académiques (CTA) et Départementaux (CTSD) sur les « créations et suppressions de postes » se sont tenus en visioconférence, malgré nos doutes sur la qualité (technique, mais aussi d’écoute) lors de ces réunions !

 

Pour la rentrée 2020, les prévisions de chiffres ne sont pas claires (variables selon les documents reçus de l’administration), ce sont plus de 4500 élèves qui vont faire leur rentrée dans nos collèges (+3500) et lycées (+1100) à la rentrée 2020.

Les évolutions étant inégales selon les départements (voir détails plus bas), le rectorat et les DSDEN argumentent en alternant une vision globale qui écrasent les problèmes sur un TABLEAU EXCEL GÉANT et une vision très locale alors qu’IL EST IMPOSSIBLE DE NOUS RÉUNIR DANS LES ÉTABLISSEMENTS en conseil d’enseignement, conseil pédagogique ou conseil d’administration pour anticiper au mieux ces évolutions d’effectifs !

Les syndicats ont dénoncé la complexité dans laquelle sont les équipes pédagogiques pour penser au mieux les choix pour leurs élèves, mais le rectorat avance, à coup d’heure supplémentaires et de concurrence entre disciplines à travers les « marges d’autonomie » !

Un taux moyen d’HSA à 13,3% dans l’académie de Créteil (3 514 Équivalents Temps Plein sur l’ensemble des disciplines). Trop c’est trop, mais les chefs d’établissements n’ont « pas le choix » alors ils imposent… au détriment de tous et toutes !

 

Face aux situations défendues ou dénoncées dans les différentes instances, l’administration nous répond toujours sur le ton du mépris :

  • On aurait pu créer au regard du besoin, mais on n’a pas les moyens ! nous répond l’administration en CTSD le 31-03-20 !
  • Soyez heureux, nous avons été cléments… Au regard des structures, nous aurions pu supprimer davantage de postes !Voilà comment Secrétaire Générale du Rectorat conçoit le dialogue social et le service public en CTA le 17-03-20 !
  • C’est légal on ne peut rien faire… ! se défausse la DSDEN 77 le 19-03-20 quand on dénonce des situations où les chefs d’établissement obligent les collègues à prendre 2 heures supplémentaires annuelles (HSA) alors que ça entraîne un refus de création de postes ou un complément de service à faire dans un autre établissement alors que les heures à faire sont là dans le 1er collège !

Concluons :

La bienveillance dans les discours, mais pas à tous les étages… Et surtout pas au bénéfice des élèves ou des enseignants… mais d’une dépense publique qui devrait être réduite car le gouvernement en a décidé ainsi !

Voilà le MONOLOGUE SOCIAL qu’on nous IMPOSE !

 

Les militants SNEP et FSU sont pour une activité paritaire (avec l’administration) qui permet de défendre des situations locales en liens avec une vision globale des moyens, mais le gouvernement et les responsables de nos administrations (Recteur et DASEN) préfèrent passer en force et imposer leur modèle technocratique destructeur de service public !

Cette préparation de rentrée est une nouvelle occasion de montrer notre détermination collective et notre attachement à un service public d’éducation de qualité partout et pour toutes et tous !

Nous le voyons avec la crise sanitaire du Coronavirus, le manque de moyens et de préparation liés à la vision d’efficacité et d’économie ne permet pas d’être réactif et d’être à la hauteur des besoins de solidarité pour ’’ensemble de la population !

 

Voici, ci-dessous le récapitulatif des différentes instances CTA et CTSD où le SNEP a siégé pour la FSU dans les 2 dernières semaines de mars :

Bilan postes en collèges par département (suite aux CTSD)

*MCS = Mesure de Carte Scolaire

 

99 créations / 26 suppressions à 73 créations et 9 MCS* // EPS Collèges 77 : +7/-1 

Créations : Corot à Chelles, Langevin à Mitry Mory, Malraux à Monterau, Eluard à Montereau, Fouquet à Mormant, Villon à Saint-Fargeau, Vilar à Vert-Saint-Denis.

Suppression : à Lorrez le Bocage

+ 2 sections sportives supprimées :

Tournan « Arts du cirque », le prof responsable s’en va et la section n’est pas reconduite

Torcy, collège Schoelcher, sur expertise académique… Aucun détail ne nous a été donné !

 

92 créations / 37 suppressions à 55 créations et 11MCS* // EPS Collèges 93 : +5/-5

Créations : G. Halimi à Aubervilliers, F. Héritier à Noisy-le-Sec, La Pléiade à Sevran, M. Cachin au Blanc-Mesnil et A. Camus à Rosny-sous-Bois

Suppressions : J. Curie à Pantin, M. Berthelot à Montreuil, J. Prévert à Noisy-le-Sec, P. Bert à Drancy et Eric Tabarly

Les collègues des collèges concernés par une suppression ont été contacté par le SNEP-FSU 93.

 

12 créations / 12 suppressions à bilan à 0 // EPS Collèges 94 : +3/-1

Créations : collège AUDIN à Vitry (a ouvert l’an dernier et qui monte en niveau), G. BRASSENS à Villeneuve-Saint-Georges (le SNEP-FSU 94 a demandé l’ouverture de 2 postes) et un poste de PEGC qui se transforme en poste prof EPS (1 suppression et une création même établissement)

 

Lycée GT (+1100 élèves) : 145 créations / 145 suppressions à bilan à 0, mais 12 MCS* // 0 en EPS !

LP (+395 élèves) : 58 créations / 62 suppressions à bilan à -4

 

Extrait SNEP-FSU Créteil de la Déclaration liminaire FSU – CTA 17 mars 2020 (télécharger et lire la déclaration FSU ici) :

« Pour l’EPS, concernant la « continuité pédagogique », nous avons bien reçu le projet de l’inspection et avons bien entendu le président de la république hier soir.

L’enjeu pour nous que les élèves puissent, durant cette période, construire ou reconstruire des habitudes de pratique dans un cadre malgré tout très contraint. Nous souhaitons aussi poser la question de l’ouverture culturelle et suivrons avec attention les propositions faites aux élèves par nos collègues. Reste que la question du suivi des élèves est une vaste inconnue. L’individualisation et la vision locale ne peut là encore s’appliquer de manière absolue.

Pour ce qui est de la préparation de rentrée, la perte horaire en LP de 0h30 touche trop souvent une population d’élève déjà éloignée de la pratique sportive. Et la mise en œuvre pose un gros problème : les 2H30 par semaine se trop transforment souvent en 2H, ce qui représente au final perte d’1H de pratique hebdomadaire. Loin de préconisation partagée par les organismes de santé et loin de ce qu’il paraît souhaitable quand on veut former une nation de sportif.ves.

Concernant les postes, le besoin de créations de poste partout (en collège, LGT, LP) où il y a des BMP supérieurs à 17H (hors heures d’option ou projets) et surtout quand ils sont combinés avec des HSA impossibles à refuser, est à souligner comme dans toutes les disciplines d’enseignement. Comment continuer d’affirmer que l’éducation est une priorité nationale et que l’objectif du moment est qu’aucun élève ne soit « laisser sur le bord du chemin » alors que la réalité budgétaire n’est pas à la hauteur ?

Enfin si l’on sort légèrement de l’ordre du jour, un des sujets nous préoccupent particulièrement est le sport scolaire. Le Conseil Régional UNSS ne s’est pas encore réuni suite aux conseils départementaux de janvier. Le SNEP-FSU a déjà alerté sur la baisse de plus de 30% des subventions du Conseil Régional ( de 90 000€ à 61 000€). Une baisse plus que conséquente qui risque, alors que va s’ouvrir l’olympiade de Paris 2024 à la rentrée prochaine, d’impliquer une dégradation des conditions de mise en oeuvre des projets de formations ou de rencontres, pourtant reconnus et porteurs auprès de nos élèves et de leurs parents. Cette baisse risque d’avoir un impact d’autant plus important avec la mise en place de la réforme du lycée en terminale l’an prochain. »

 

Ces sujets seront portés par les élus et militants du SNEP-FSU. Si tu souhaites apporter ton aide ou d’avantage de renseignements utiles, nous sommes disponibles pour échanger !

Des rendez-vous militants serons proposés dans les semaines qui précèderont la fin d’année !

En attendant, pense à nous suivre sur les réseaux et à partager nos publications 😉

Be Sociable, Share!