Edito de rentrée 2020 – SNEP-FSU Créteil : mobilisés pour l’EPS et le service public !

Alors que M. BLANQUER assure dans les médias que c’est une « rentrée normale » ou « tout est prêt », nous déplorons l’inexactitude et la lenteur de la communication du ministre, et nous dénonçons le manque d’anticipation flagrant de la part du ministère de l’EN.

Le protocole EPS a vu le jour suite à de nombreuses demandes de la part du SNEP-FSU qui a mis en évidence la spécificité de la discipline et l’obligation d’un protocole adapté. Malgré la parution (tardive 28/08/2020) de ce texte, de nombreux points restent flous tant les injonctions sont contradictoires. A tel point que le seul point qui est clair est que le masque devrait être enlevé pendant la pratique sportive. Tous les autres points sont soumis à interprétation et ne peuvent créer que de l’incertitude et du stress.

La responsabilité des mesures sanitaires concrètes à mettre en œuvre est sans cesse renvoyer au local sous couvert d’autonomie et de confiance dans les équipes.  Mais cette absence de prise de position nous met dans une position plus qu’inconfortable tant vis-à-vis des élèves que de l’institution. Situation d’autant plus intenable que si nous utilisons des installations municipales nous sommes aussi également soumis aux décisions de la mairie en question.

Le SNEP-FSU Créteil invite chaque équipe à faire des choix collectifs qui montrent la prise en compte du protocole national, permettront une meilleure cohérence et porte une EPS la plus ambitieuse pour les élèves.

Cette position, nécessite de concevoir dans l’urgence de nouvelles programmations, mais surtout des propositions de séquences et situations d’apprentissages qui conservent les objectifs d’acquisitions techniques dans les APSA tout en préservant la santé de nos élèves. En effet, les contraintes qui s’imposent à nous ne doivent pas nous amener dans une EPS individualisée, vidée de contenu et aseptisée. Les élèves doivent faire davantage que « bouger » ou « faire de l’activité ». Si ces objectifs sont des impératifs, ils ne doivent pas s’opposer avec une EPS de la performance, de la compétition, de l’épreuve (sportive ou artistique), de la culture que seuls des profs d’EPS concepteurs peuvent mettre en œuvre.

Les militants du SNEP-FSU Créteil font confiance aux collègues de l’académie pour s’engager dans cette démarche, mais dénoncent le manque d’accompagnement, d’anticipation et de prise en compte des réalités du terrain dans les directives nationales.

Nous savons aussi le besoin de formation continue dans certaines APSA et nous vous rappelons différentes possibilités de formation professionnelle et syndicale :

  • S’inscrire au Plan Académique de Formation AVANT LE 16 SEPTEMBRE: site https://dafor.ac-creteil.fr/
  • Utiliser les ressources d’ores et déjà disponibles sur le site de la revue Contre-Pied: http://www.epsetsociete.fr/-Contrepied-
  • Participer aux Soirées de l’EPS organisées un mercredi par mois au siège du SNEP-FSU à Paris (20ème arr.), vous pourrez aussi suivre les interviews en Facebook live. Prochaine soirée le 23 SEPTEMBRE à 18h30 : L’EPS peut-elle se faire en ligne ? S’inscrire ou participer en visio à l’événement Facebook ici
  • Prendre part aux stages ou moments de partage collectifs d’expériences proposé par le SNEP-FSU Créteil et de ses 3 départements (77-93-94).

Côté syndical, nous souhaitons rappeler les règles en vigueur en termes de responsabilité de l’enseignant :

  • Sur le plan pénal, il semble difficile d’attribuer une responsabilité d’une contamination à un cours (dans la mesure ou le protocole est respecté).
  • Concernant la responsabilité civile, si une condamnation semble peu probable dans la mesure ou le protocole est respecté, il faut rappeler que si celle-ci intervenait l’Etat se substituerait à l’agent de la fonction publique condamné.

Nous vous invitons à nous informer sans délais de toute situation de blocage avec votre direction d’établissement ou avec votre mairie. Nous pourrons intervenir avec vous auprès de votre établissement, du Recteur ou de la Préfecture selon les situations.

L’enjeu sociétale de la reprise de la pratique physique et sportive s’exprime plus qu’ailleurs en EPS, mais aussi dans le sport scolaire, l’option EPS et les sections sportives !

Nous devons plus que jamais porter auprès du gouvernement et des collectivités locales l’importance de la place de l’EPS dans les écoles, collèges, lycées et universités.

Avec nos collègues des autres disciplines, il nous faut défendre l’importance pour les élèves d’être présents à l’Ecole et le moins possible dans une « Ecole à la maison » ou un repli vers le numérique qui ne permets pas aux élèves d’apprendre réellement ou délègue aux familles la responsabilité de l’instruction et de l’éducation creusant encore les inégalités et iniquités.

Bonne rentrée à tous et à bientôt lors des prochains rendez-vous syndicaux

Le secrétariat académique du SNEP-FSU Créteil

Be Sociable, Share!